Le Top 50 des prestataires de services IT en France

mardi 9 octobre 2012

Pierre Audoin Consultants (PAC) vient de dévoiler son top 50 des prestataires de services IT en France. Le classement connaît peu de changements majeurs, traduisant un certain attentisme dans les projets de consolidation sur le secteur des SSII en France. On observe toutefois une percée des sociétés indiennes, de nouveaux arrivants français et la progression rapide de plusieurs acteurs hexagonaux.

Une des caractéristiques du marché français des services IT repose sur la présence notable d'acteurs hexagonaux, souligne Pierre Audoin Conseil. Parmi le Top 10 des prestataires de services IT, nous retrouvons en effet cinq sociétés françaises.




Le niveau de concentration du marché reste encore modéré, puisque les 30 premiers fournisseurs représentent environ 60% du marché. Par ailleurs, on compte plusieurs dizaines de prestataires de services IT qui ont un chiffre d'affaires compris entre 50 et 300M€. « Dans la plupart des cas, ces sociétés sont spécialisées dans des services de proximité, présentant de fortes capacités en expertise IT, et travaillent principalement avec les grands comptes », explique Vincent Gélineau, Directeur de marché SSII & Private Equity à PAC France.

Les acteurs internationaux, quant à eux, rencontrent quelques difficultés à accroître significativement leurs parts de marché en France. Ceci s'explique en partie par leur business modèle qui cible principalement les grands contrats d'outsourcing ; un marché qui reste moins développé en France que sur les marchés anglo-saxons.

On notera cependant que des sociétés telles qu'Accenture et CSC ont réussi en France, en raison de leur culture de conseil et de leur capacité à développer des services locaux et une intimité étroite avec le client.

« En revanche, certains grands fournisseurs internationaux tels que Fujitsu ou T-Systems restent en retrait, rencontrant quelques difficultés quant à la définition d'une ligne stratégique pour un développement durable en France », ajoute Vincent Gélineau.

En ce qui concerne les nouveaux arrivants, on notera la percée des sociétés indiennes qui, en l'espace de 10 ans, ont connu un certains succès fondé sur des capacités offshore industrialisées. Toutefois, les acteurs indiens rencontrent, désormais, des difficultés à rivaliser avec les acteurs locaux, qui disposent d'une confiance et d'une intimité forte avec leurs clients.

Deux nouvelles sociétés françaises apparaissent au sein du Top 50 : Ausy grâce à l'acquisition de la société Aptus et Consort NT, dont la croissance organique est notable. D'autres acteurs progressent fortement tels Econocom (avec l'acquisition d'ECS) et Wipro, dont la dynamique de croissance repose sur de grands contrats d'externalisation.

Imprimer l'article  Transférer par mail  Commenter  Facebook Twitter

En continu

Tribunes

Les vidéos du moment

Par date de parution


Derniers commentaires

Rubriques

Thèmes

Secteurs