Madrid déploie avec IBM un projet Smarter Cities

mardi 8 juillet 2014

La ville de Madrid annonce la signature d'un accord visant à améliorer la vie de ses trois millions de citoyens. Ce projet de gestion des services environnementaux, conclu avec INSA autour de la technologie IBM Smarter Cities, devrait améliorer la qualité et l'efficience des services de la ville et fournir aux habitants de nouveaux outils pour interagir et communiquer avec la mairie. L’accord estimé à 14,7 millions d'euros permet de tirer parti du Big Data et de l’Analytique afin de transformer le modèle de gestion utilisé actuellement par les fournisseurs de la ville. Ces derniers seront gérés et payés sur la base de leurs niveaux de service, dans le but d’améliorer la gestion des services publics tels que l'entretien des rues, l'éclairage, l'irrigation, les arbres et les espaces verts mais également le nettoyage et la gestion des ordures et déchets.

Madrid qui est l'une des cinq municipalités les plus peuplées d'Europe, produit un million de tonnes de déchets ménagers tandis que ses résidents utilisent environ 15 millions de mètres cubes d'eau chaque année. La ville gère et suit de nombreux biens dont 1,7 million de véhicules, plus de 252 000 lampadaires ou encore 287 000 arbres. Grâce à INSA, la ville aura la possibilité de mesurer avec précision la qualité et l'efficacité de chaque fournisseur et de chaque service. Les inspecteurs pourront évaluer plus de 300 indicateurs clés de performance au cours de leurs 1500 inspections quotidiennes.

Madrid commence à utiliser une plate-forme de technologie innovante appelée Intelligent Madrid (MINT) qui permet d'améliorer la qualité des services, la communication avec les citoyens, l’anticipation de problèmes et la coordination des ressources. En utilisant leurs smartphones, leurs tablettes, ou d’autres appareils mobiles ainsi que les médias sociaux, les citoyens seront en mesure de communiquer instantanément avec leur mairie en cas de problème, de recevoir un retour instantané et de suivre un événement ou les conséquences d'un incident. Par exemple, si un arbre tombe et bloque une route, ou si une bouche d'incendie fuit, un citoyen pourra télécharger rapidement une photo et un emplacement pour alerter les autorités de la ville qui seront plus efficaces pour résoudre le problème détecté et informer les citoyens lorsqu’il est résolu.

« Ce projet pourra servir d'exemple à d'autres capitales européennes qui seront en mesure de suivre le modèle de Madrid, la première à adopter une intégration globale de ses services publics », a déclaré Marta Martínez, directrice générale d’IBM Espagne, Portugal, Grèce et Israël. La plate-forme intègrera des informations fournies par les citoyens couplées avec d'autres données issues des capteurs, des dispositifs présents dans la ville ou encore des caméras. Cette solution analysera également des données fournies par les inspecteurs et les fournisseurs de services ainsi que les données de gestion des ressources humaines, la planification des tâches et les systèmes d'information géographique pour une vue d'ensemble des services de la ville. Ainsi Madrid disposera d’une vue unique et d’une mise à jour en temps réel des différents processus, ministères, organismes et fournisseurs impliqués dans la gestion de l'environnement, lui permettant de répondre de manière plus rapide et plus efficace aux besoins des citoyens.

MiNT sera construit sur IBM Intelligent Operations et IBM Maximo qui géreront l’inventaire de plus de cinq millions d’actifs - des balançoires des parcs aux caméras de circulation - ainsi que les contrats des fournisseurs de services.

Imprimer l'article  Transférer par mail  Commenter  Facebook Twitter

En continu

Tribunes

Les vidéos du moment

Par date de parution


Derniers commentaires

Rubriques

Thèmes

Secteurs