La sécurité, toujours en question au sein des entreprises

lundi 11 août 2014

Une étude de CyberArk nous apprend qu'un responsable de la sécurité informatique sur deux pense qu'une attaque est en cours sur son réseau. 

Cette étude révèle, en effet, que l'accès par des tiers aux "comptes à privilèges" est de plus en plus perçue comme une menace critique par les entreprises. Sur les 60% d'entreprises donnant accès à distance à leurs réseaux internes à des tiers, 58% sont aujourd'hui convaincues que les utilisateurs ne prennent pas les mesures de sécurité nécessaires lorsqu'ils se connectent.

44% des sondés estiment par ailleurs que les attaques par usurpation de "comptes privilégiés" sont les plus difficiles à détecter et à résoudre. 29% d'entre eux pensent que c'est à ce stade que les hackers commencent à installer des logiciels malveillants.

Toutefois, un certain nombre de tendances contribuent à redessiner les stratégies de sécurité des entreprises : le BYOD (30%), le cloud computing (26%), les contraintes réglementaires (21%) et l'internet des objets (16%). 

"Les résultats de cette étude démontrent qu'un employé comme Edward Snowden ou qu'une attaque extérieure sur les points de vente, nécessitent l'exploitation d'accès privilégiés internes au réseau pour mener à bien leur méfait, explique Olivier Mélis, Country Manager France chez CyberArk. Il est donc indispensable que chaque entreprise ait connaissance de l'ensemble des comptes à privilèges dont elle dispose et d'en assurer la sécurisation la plus complète".

31% des entreprises interrogées disent avoir déjà mis en place des solutions de sécurité, 23% confient être en train d'en déployer ou le prévoient au cours des 12 prochains mois, tandis que 33% d'entre elles ne l'envisagent pas pour le moment.

Imprimer l'article  Transférer par mail  Commenter  Facebook Twitter

En continu

Tribunes

Les vidéos du moment

Par date de parution


Derniers commentaires

ITCh sky droit

Rubriques

Thèmes

Secteurs