Les entreprises françaises sont assises sur une mine d'or inexploitée

mardi 25 novembre 2014

D'après l’enquête réalisée par Vanson Bourne auprès de 200 décisionnaires IT et relayée par Hitachi Data Systems Corporation, les entreprises françaises disposent d'un vaste gisement d'informations inexploitées. Ne serait-il pas temps d'agir ?  

En effet, 90 % des DSI conviennent que l'approche IT traditionnelle du stockage et de la gestion des informations empêche les entreprises de tirer profit des données pour favoriser la croissance. Pour 42 % d'entre eux, la principale explication réside dans le stockage de l'information au sein de systèmes disparates et dans différents formats, ce qui complique évidemment sa valorisation.

72 % des responsables informatiques souhaiteraient d'ailleurs que leur entreprise investisse dans l'analyse des données afin d'offrir un éclairage susceptible de stimuler la croissance et 98 % d'entre eux estiment que l'informatique pourrait soutenir plus activement les décideurs dans leur volonté d'exploiter les données pour alimenter cette croissance.

Sauf que 43% des DSI doutent que le personnel de leur entreprise possède les compétences nécessaires pour tirer parti des informations issues de ces données inexploitées. Seulement 28 % d'entre eux disent avoir suffisamment d'échanges avec les dirigeants de leur entreprise pour développer et appliquer une stratégie informatique efficace et source de croissance. Ils ne sont que 17 % à être tout à fait d'accord avec l'affirmation selon laquelle leur entreprise innove suffisamment en matière d'information.

Des inquiétudes planent également quant à la conformité. 89 % des DSI admettent que les carences des entreprises en matière d'informations inexploitées entraîneront des problèmes de conformité et de respect des réglementations. 47 % considèrent les données sauvegardées comme une source de risques graves et 82 % se disent aussi préoccupés par la capacité des règles de protection des données à gérer l'analyse Big Data.

"En rétablissant l'équilibre entre gestion et informatique, et en puisant dans leurs vastes gisements d'informations, les entreprises peuvent rapidement devancer leurs concurrents les plus proches, indique Michel Alliel, Directeur, Solutions and Products Group, EMEA Southern Region, Hitachi Data Systems. Les entreprises dotées d'une vision globale de l'informatique peuvent optimiser leur productivité, multiplier les sources de revenus et exploiter pleinement leur potentiel de croissance".

Bob Plumridge, le directeur technique d'Hitachi Data Systems pour la zone EMEA, va même plus loin en affirmant que "les informations sont l'ADN de chaque entreprise et pourraient bien figurer un jour à leur bilan".

Imprimer l'article  Transférer par mail  Commenter  Facebook Twitter

Les commentaires

Depuis 20 ans, nous découvrons combien la dématérialisation a désorganisé les entreprises. En créant des organisations individuelles + des organisations centralisées + des organisations pour chaque logiciel ... + bien sur des organisation papier ... on a crée de LA désorganisation.
C'est comme si au temps de la machine à écrire, nos ancêtres avaient crée une organisation spécifique liée à la marque de chaque machine à écrire !
Par ailleurs, nos logiciels de gestion nous ont imposé le dictat du chiffres, avec des tableaux excel de 4 x 10 M ! Redevenons des hommes et des femmes de Lettres, car la vraie richesse d'une entreprise est dans ses écrits... partagés... car retrouvés !
Je fais un travail merveilleux, "GED" les entreprises a y voir plus clair dans leur organisation, pour mieux décider et mieux transmettre. Qui suis-je ?

Par martine joulia-cubizolles le 25/11/2014 à 11:19

En continu

Tribunes

Les vidéos du moment

Par date de parution


Derniers commentaires

ITCh sky droit

Rubriques

Thèmes

Secteurs