Six procédés pour dépanner les réseaux locaux LAN

mercredi 14 décembre 2016

L'environnement LAN (Local Area Network) étant de plus en plus complexe, IDEAL Networks propose des conseils pour aider les techniciens à identifier plus facilement les sources d'erreurs et de tirer le maximum de leur testeur de dépannage réseau.

« Le moyen de transmission réseau peut être en cuivre, en fibre ou sans fil. Par conséquent, les techniciens doivent être équipés d'outils de dépannage pouvant résoudre n'importe quel type de problème » explique Tim Widdershoven, directeur marketing IDEAL Networks. « C'est un défi supplémentaire pour les techniciens. En effet, si des erreurs apparaissent, elles peuvent provenir de différents médias et se situer sur différentes couches du réseau. »

Les techniciens peuvent utiliser un testeur et dépanner efficacement les erreurs de 6 façons différentes :

1. Défauts physiques sur le câblage réseau

Les erreurs de réseaux les plus communes sont au niveau physique, par exemple, les problèmes de câblage en cuivre ou fibre optique. C'est d'ailleurs la première chose à vérifier lors d'un diagnostic. Concernant les liens en cuivre, un testeur devrait pouvoir détecter les défauts partout le long du câble en utilisant un réflectomètre temporel et repérer la distance jusqu'aux problèmes communs. Un testeur qui vérifie des fils individuellement sera plus efficient pour identifier et réparer les défauts physiques contrairement à un appareil qui vérifierait uniquement les continuités par paires. En cas de coupure sur un seul fil les testeurs de câblage afficheront un souci globalisé sur une paire sans faire le distinguo. Lors de la vérification de liens optiques un testeur acceptant des modules transceivers SFP (Small Form Pluggable) permet à l'utilisateur de déterminer rapidement si le défaut vient du câble lui-même ou de l'équipement réseau actif.

2. Test de réseau en mode terminal

Dans cette configuration, le testeur agit comme n'importe quel équipement sur un réseau. Pourtant, il peut surveiller et repérer les problèmes qui ne seraient pas visibles en utilisant des logiciels d’expertise. Comprendre le réseau Ethernet fait partie intégrante de l'identification des sources d'erreurs. Ce mode permet de vérifier que le port du réseau sur lequel le testeur est raccordé accède pleinement à toutes les ressources du réseau y compris à la présence et la quantification de PoE (Power over Ethernet).

3. Mode en ligne - ou en transparence

Un testeur à doubles interfaces peut être inséré entre deux points d’un réseau, quels qu'ils soient, lui permettant ainsi de surveiller toutes les données qui passent au travers de cet appareil. Il affichera le type de connexions Ethernet visualisées sur les deux ports et détecter des décalages de vitesse mais également repérer et identifier la source des erreurs de réseau. Il se branche aussi par exemple, entre le routeur Internet et le réseau pour mesurer le taux de transfert de données sur Internet. Une expertise des 10 plus importants émetteurs et récepteurs de flux permet de repérer les appareils qui utilisent le plus de bande passante.

4. Cartographie du réseau

Une cartographie du réseau fournit une vue d'ensemble de tous les appareils sur le LAN. Pour le dépannage, sauvegarder cette cartographie et y revenir plus tard permet de voir où ont eu lieu les modifications sur un réseau. Par exemple, si un utilisateur ne peut plus accéder à un serveur en particulier, la cartographie du réseau indiquera si le serveur est toujours accessible sur ce réseau. Si l'appareil de dépannage dispose d'une fonction Trace Route les routeurs défectueux seront localisés sur de grands LAN et même à travers des environnements télécoms WAN (Wide Area Network).

5. VoIP

Des options de diagnostics pour les connexions VoIP (Voice over IP) peuvent également aider au dépannage. Un testeur peut être branché entre le téléphone IP et le réseau, mesurant la qualité de service (QoS) de l'appel pour confirmer des soucis dans la qualité des appels et identifier les problèmes.

6. Wi-Fi

Les réseaux Wi-Fi sont particulièrement susceptibles de poser des problèmes et un point d'accès (AP) peut être une source d'erreurs, même s'il semble fonctionner correctement. Un AP à proximité peut utiliser le même canal, créant des interférences et réduisant la portée du réseau Wi-Fi. En utilisant le mode en ligne, le testeur a la possibilité de se connecter entre le point d'accès et le réseau pour surveiller le trafic combiné de tous les appareils sans fil. Une des solutions serait d'ajouter des AP pour augmenter la bande passante lorsque la demande dépasse la capacité d'un seul. Par ailleurs, le câblage cuivre raccordant le réseau à l’AP pourrait présenter un défaut.

L’analyseur réseau LanXPLORER Pro d'IDEAL Networks apporte une solution de tests aux techniciens en simplifiant le dépannage, supportant la polyvalence des réseaux modernes et en aidant à réduire les temps d'arrêt.

Imprimer l'article  Transférer par mail  Commenter  Facebook Twitter

En continu

SQ 250-300

Tribunes

Les vidéos du moment

Par date de parution


Derniers commentaires

ITCh sky droit

Rubriques

Thèmes

Secteurs