Près de 10% des employés de bureau ont déjà connu une brèche de sécurité informatique...

mardi 10 octobre 2017

C'est ce que révèle une étude de Sharp sur le thème de la sécurité informatique. Elle indique également que bon nombre d'entreprises françaises se mettent en danger, en ne prenant pas au sérieux les risques liés à la sécurité informatique. Un employé sur 12 avoue avoir accès à des informations auxquelles il n'est pas censé pouvoir consulter.

Près d'un tiers des sondés (28,6%) avoue stocker des informations et documents professionnels sur un Cloud public, même sans autorisation. Parmi eux, 38% travaillent au sein des ressources humaines, et mettent donc en péril des informations sur le personnel de l'entreprise.

Tout aussi inquiétant, 30,8% des sondés utilisent régulièrement des sites publics de partage de documents sans l'aval de leur direction et 34,2% admettent ramener souvent des informations chez eux pour travailler à la maison, sans tenir compte des protocoles de l'entreprise à ce sujet.

Parmi les raisons pouvant expliquer ces risques encourus par l'entreprises, on trouve en premier lieu des outils informatiques peu intuitifs, trop difficiles à prendre en main : 46,4% des employés français affirment utiliser régulièrement leur propre tablette, téléphone ou ordinateur (plutôt que ceux mis à disposition par l'entreprise) parce qu'ils sont plus habitués à s'en servir. On atteint même les 55% chez les membres de la génération Y (nés après 1982), 53% parmi les employés des ressources humaines, et 55% également chez les membres des équipes IT.

« Tant que les entreprises continueront de négliger ces habitudes et ces comportements à risque, alors la sécurité et le respect de la vie privée seront toujours menacés, souligne Karen Renaud, experte dans le domaine de la sécurité et du respect de la vie privée. Par exemple, le fait pour une entreprise de favoriser les heures supplémentaires à la maison, sans fournir toutefois des outils adéquats pour stocker les informations et les documents, comme un service VPN ou un espace Cloud sécurisé, est un très mauvais message envoyé à tous les employés. Cela signifie qu'on ne prend pas la sécurité au sérieux, puisqu'on valorise des habitudes qui mettent en péril la sécurité de l'entreprise. »

Quand on sait que 75% du personnel est désormais mobile et que 81% des employés ont pris l'habitude de consulter des documents professionnels en déplacement, on comprend qu'il est impératif pour les entreprises de leur fournir les bons outils pour sécuriser ces pratiques. « C'est aux entreprises de trouver un équilibre afin d'encourager ces méthodes de travail modernes tout en plaçant la sécurité informatique au cœur des préoccupations de chacun » ajoute Nathalie Chamblain, Directrice Marketing de Sharp Business Systems France et Europe du sud. 


Imprimer l'article  Transférer par mail  Commenter  Facebook Twitter

En continu

SQ 250-300

Tribunes

Les vidéos du moment

Par date de parution


Derniers commentaires

Rubriques

Thèmes

Secteurs