Les français veulent entreprendre et pensent majoritairement à se lancer dans le e-commerce

jeudi 19 octobre 2017

Une enquête réalisée par l'institut IPSOS pour eBay montre qu’une femme sur eux et les deux tiers des Millennials ont soif d'entreprendre.

Dans cette enquête, on apprend, en effet, que 50% des femmes françaises âgées de 18 à 59 ans et 63% des personnées âgées de 18 à 35 ans ont déjà songé à devenir entrepreneur et que, respectivement, 29% et 37% d’entre eux ont même déjà une idée d’activité. 

Ces futurs entrepreneurs sont âgés de 37 ans pour les femmes et de 27 ans pour les Millennials, vivent majoritairement en Ile-de-France, dans l’Ouest de la France ou encore sur la côte Méditerranéenne. Si la future femme entrepreneure vit majoritairement en couple et a le plus souvent un ou plusieurs enfants (43%), la situation du futur entrepreneur Millennial est quant à elle un peu plus partagée : 25% ont un conjoint mais pas d’enfants, tandis que 29% ont un conjoint et un ou plusieurs enfants.

Si 48% des futures femmes entrepreneuses considèrent que le pire reste à venir concernant la crise économique, les Millennial se montrent un peu plus optimistes quant à leur situation économique personnelle : 39% considèrent qu'elle va s’améliorer (contre 28% des femmes).

Considérant (à 47%) qu’il lui est difficile de trouver un travail qui corresponde à ses diplômes et compétences professionnelles et démotivé par des salaires trop bas (38% des Millennials et 39% des femmes l'affirment), le futur entrepreneur réfléchit sérieusement à se tourner vers l’entreprenariat pour deux raisons principales: une totale indépendance personnelle (d’après 65% des femmes et 58% des Millennials) et la liberté d’organiser son temps de travail (d’après 34% des femmes et 31% des Millennials).

14% des femmes et 21% des Millennials ayant un projet d’entreprenariat envisagent de se lancer via une activité de vente en ligne. Tout simplement parce que le e-commerce est synonyme de facilité d’utilisation (pour 32% des femmes et 33% des Millennials) ou encore de transactions optimisées (pour 30% des femmes et 24% des Millennials). Il constitue également un bon moyen de tester de nouvelles idées de business pour en vérifier la pertinence sur le marché (d’après 38% des femmes et 47% des Millennials), mais aussi un moyen de combiner passion et carrière (cité par 53% des femmes et 62% des Millennials) et de pouvoir travailler depuis chez soi pour une meilleure gestion de son équilibre vie privée / vie professionnelle.

Pour les plus chanceux d’entre eux, ce projet de e-commerce deviendrait prochainement réalité : 11% des femmes et 17% des Millennials songent à se lancer d’ici un an. 23% des femmes et 22% des Millennials pensent quant à eux se lancer d’ici 2 à 4 ans. 


Imprimer l'article  Transférer par mail  Commenter  Facebook Twitter

En continu

SQ 250-300

Tribunes

Les vidéos du moment

Par date de parution


Derniers commentaires

Rubriques

Thèmes

Secteurs