Plus d‘un français sur deux craint d’être espionné via sa webcam

jeudi 19 octobre 2017

Selon un récent sondage* d’Avast, 51 % des Français craignent que des cybercriminels ne les espionnent avec la webcam de leur ordinateur. Les outils capables de la pirater sont en effet aujourd’hui disponibles sur internet et sur le darknet, parfois même gratuitement. Bien que de nombreux terminaux indiquent grâce à un point lumineux que la webcam est activée, des techniques existent pour contourner ce réglage.

Pour Bastien Dubuc, Country Manager chez Avast France, le piratage des webcams représente un risque sérieux pour les internautes. Il est donc indispensable de prendre des mesures efficaces afin de se protéger :

« Cette enquête révèle que les Français sont un peu moins sensibilisés au fait que les hackers soient capables de les espionner à leur insu via leur webcam, sans activer le voyant lumineux. A l'échelle mondiale, deux répondants sur cinq, soit 40 %, ne sont en effet pas au courant de la menace, contre 45 % en France.

C’est pourquoi beaucoup d’experts, tels que l'ancien directeur du FBI, James Comey, et le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, couvrent physiquement leurs webcams pour empêcher les internautes malveillants de les espionner. Cependant, malgré de réelles inquiétudes, près de 56 % des Français ont déclaré ne jamais cacher leur caméra.

Bien que cette technique soit un bon début, elle est peu pratique pour les personnes qui utilisent fréquemment la visio sur leur ordinateur. Avast a donc développé une fonctionnalité qui permet de contrôler entièrement l’utilisation de la webcam, sans avoir à la masquer avec un bout de papier ou de scotch.

La solution d'Avast met fin pour de bon à l'espionnage via les webcams en bloquant les logiciels malveillants ainsi que les applications suspicieuses. En outre, les utilisateurs ont désormais la possibilité de forcer toutes les applications à demander l’autorisation avant de pouvoir accéder à la caméra de l'ordinateur. Cette fonctionnalité est incluse dans Avast Premium, sous la dénomination Agent webcam, et dans AVG Internet Security, en tant que Protection de la webcam.
»

* Etude Avast menée en octobre 2017 auprès de 5 005 personnes en France.

Imprimer l'article  Transférer par mail  Commenter  Facebook Twitter

En continu

SQ 250-300

Tribunes

Les vidéos du moment

Par date de parution


Derniers commentaires

Rubriques

Thèmes

Secteurs