Pour les entreprises, la tendance est au multi-cloud

vendredi 3 novembre 2017

Une étude menée par Veritas Technologies révèle que 56% des entreprises à travers le monde ne jurent que par le cloud concernant le déploiement de nouvelles applications et la gestion des charges de travail. Seule une sur 100 indique qu’elle n’adoptera pas le cloud au cours des deux prochaines années.

Cette étude montre cependant que de fausses idées existent concernant la responsabilité de la gestion des données, puisque près de 70% des entreprises pensent à tort que la protection, la confidentialité et la conformité des données, relèvent de la responsabilité des fournisseurs de service cloud. L'étude révèle également que les entreprises considèrent le multi-cloud comme une composante-clé de leurs stratégies business. Les répondants disent d'ailleurs utiliser une variété de fournisseurs de service cloud allant du cloud public au cloud privé.

En ce qui concerne les Infrastructures as a service (IaaS), 67% des entreprises déclarent qu’elles utilisent ou prévoient de s’appuyer sur au moins deux fournisseurs cloud avec les objectifs communs d’améliorer la résilience et la sécurité des données, réduire les dépenses de capital (Capex) et de frais opérationnels (Opex). Toutefois, même si les entreprises adoptent de plus en plus une approche multi-cloud, l’étude montre que lorsqu’il s’agit des cloud publics le doute plane quant à la responsabilité de la gestion des données : relève-t-elle de l’entreprise ou du fournisseur de cloud ? 

Les résultats indiquent que :

« Même si les clients pensent que les fournisseurs de cloud ont l’entière responsabilité de la gestion des données, les contrats des fournisseurs de cloud stipulent bien que ce sont les clients qui détiennent la responsabilité de la gestion des données des consommateurs, explique Jean-Pierre Boushira, nommé récemment general manager South Europe chez Veritas. Notre étude suppose que les consommateurs et fournisseurs de service Cloud sont responsables du respect de la gestion des données dans le cloud public. Veritas soutient l’approche multi-cloud et s’associe avec de nombreux fournisseurs de service cloud de premier plan afin d’aider les consommateurs à gérer leurs données et à tirer un maximum d’utilité de ces dernières ».

Nombreuses sont les entreprises qui éprouvent des difficultés à aller vers le cloud, qu’il soit public ou privé. Les barrières les plus fréquentes sont : Enfin, selon les résultats de l’étude, les dépenses informatiques en termes de cloud, incluant les fournisseurs de cloud public, devraient passer de 12% en 2017 à 18% dans les deux prochaines années. Actuellement, 75% des entreprises travaillent avec un fournisseur IaaS de cloud public. Cette tendance est amenée à se généraliser puisque plus de la moitié (58%) des entreprises qui utilisent actuellement un fournisseur de cloud souhaitent étendre leur portefeuille à de multiples plateformes de cloud.

Imprimer l'article  Transférer par mail  Commenter  Facebook Twitter

En continu

SQ 250-300

Tribunes

Les vidéos du moment

Par date de parution


Derniers commentaires

Rubriques

Thèmes

Secteurs